Communiqué de presse intersyndical du lundi 23 janvier 2012

Les organisations SNES-FSU, SNEP-FSU, SNUEP-FSU, SNALC-CSEN, SNFOLC, SNETAA-FO, SIES­ FAEN et SNCL-FAEN constatent que le ministre n'a toujours pas retiré ses projets de textes transformant l'évaluation des personnels d'enseignement, de vie scolaire et d'orientation et conduisant à une transformation profonde de nos métiers.

Dans le même temps, la rentrée 2012 se prépare sur la base de la suppression de 6550.postes dans le second degré. Cette nouvelle saignée va se traduire en septembre 2012 par une dégradation supplémentaire des conditions de travail de tous, personnels et élèves, et par une réduction de l'offre de formation.

Face à cette situation inacceptable, les organisations SNES-FSU, SNEP-FSU, SNUEP-FSU, SNALC­ CSEN, SNFOLC, SNETAA-FO, SIES-FAEN et SNCL-FAEN appellent les personnels du second degré à une journée nationale de grève le 31 janvier et à participer à la manifestation nationale à Paris.

Par ces actions, ils exigent le retrait des projets de textes sur l'évaluation, l'annulation des suppressions de postes et portent dans le débat public leurs propositions pour l'amélioration des conditions de travail des personnels et d'études des élèves, pour un service public d'éducation véritablement orienté vers la réussite de tous les jeunes.


Alors ce mardi 31 janvier 2012,
devant le Haut-commissariat à 8h30,
si vous voulez garder espoir en l’avenir, participez à la construction de ce rapport de force, seul moyen d’obtenir satisfaction.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Mouvement SIAT Polynésie française rentrée 2018 Personnels 2nd degré

Mouvement pour la Polynésie SIAT 2018

Mouvement Polynésie française rentrée 2018 enseignants 1er degré