Appel du SNETAA FO aux familles, aux jeunes, aux politiques, aux acteurs de l'enseignement professionnel et à l'opinion pour défendre les lycées professionnels.

Le choix du gouvernement est fait : rompre ses engagements pour une rénovation de l'enseignement professionnel, casser le corps des professeurs de lycées professionnels, fonctionnaires d'Etat, supprimer des lycées professionnels, SEGPA et EREA tout entier, faire passer la formation sous le joug du MEDEF et des régions par l'apprentissage au rabais.

Résistons ! Agissons !
Ensemble refusons la casse des lycées professionnels !
Nos lycées professionnels ne sont pas à vendre !

Dans l'Education Nationale, le gouvernement a décidé de faire porter le poids de la RGPP principalement sur les Professeurs de Lycées Professionnels (PLP) et les lycées professionnels, SEGPA et EREA. Près de la moitié des suppressions de postes se concentre sur le corps des PLP : c'est le condamner à mort !

En 2009, l'enseignement professionnel a connu une révolution sans précédent avec une rénovation permettant de créer dans les lycées professionnels un parcours du CAP au BTS.
Le gouvernement décide aujourd'hui de ne tenir aucun de ses engagements en refusant d'ouvrir les CAP nécessaires aux jeunes les plus en difficultés et en n'ouvrant pas les BTS qui permettraient l'accès à l'enseignement supérieur des élèves issus des Bac Pro.

Au-delà de toutes désinformations et analyses partisanes sur cette réforme, ce sont les familles qui en ont assuré son succès en faisant massivement confiance aux Lycées Professionnels. Ils ont choisi le lycée professionnel pour assurer un avenir à leur enfant. Pour la première fois, l'orientation pouvait ne pas être subie : elle n'était plus une orientation par l'échec !

Le SNETAA-Fo s'insurge qu'à l'heure où tout le monde parle de ré-industrialisation du pays, l'Etat rompt ses promesses faites aux lycées professionnels et aux jeunes de la Nation.

Le SNETAA-Fo était de toutes les mobilisations :
Par des cartes postales envoyées en grand nombre au Président de la République
au mois de juin dernier, le Snetaa dénonçait déjà
les suppressions de postes en Lycées Professionnels.

Le 15 décembre 2012, le 31 janvier 2012, il dénonçait les pressions faites aux professeurs par l'évaluation et les suppressions massives de postes que l'Ecole ne peut plus rendre sans « s'attaquer à l'os ».

Le SNETAA-Fo a été reçu à l'Elysée et au Ministère de l'Education Nationale.
Le SNETAA refuse les suppressions de postes de Professeurs (PLP).
Le SNETAA condamne les propos du Président de la République sur sa volonté de dénaturer l'enseignement professionnel.
Le SNETAA refuse les fermetures des très nombreuses formations.
Le SNETAA refuse la fermeture de ses Lycées Professionnels, des SEGPA et EREA.
Le SNETAA-Fo sera avec chaque Professeur de Lycée Professionnel pour défendre son poste, son établissement, ses missions au service des jeunes.
L'enseignement professionnel doit poursuivre sa voie :
former des citoyens et des travailleurs libres.
Le Snetaa défendra sa conception laïque de la formation professionnelle initiale publique qui veut qu'on donne plus à ceux qui ont moins.

Le SNETAA-Fo est le rempart contre les fermetures de postes, de classes, d'établissements.

Le SNETAA-Fo refuse la désertification des territoires et la ghettoïsation :
les Lycées Professionnels doivent être au plus près des citoyens.

Le SNETAA-Fo lance un appel solennel à tous les acteurs de la voie professionnelle initiale publique et laïque et, plus largement, aux familles, aux jeunes, aux entreprises, aux intellectuels : combattons et luttons pour empêcher ce saccage partout en France !

Le SNETAA-Fo appelle tous les acteurs à se retrouver pour élaborer un plan de bataille ! Nous sommes tous concernés.

Le SNETAA-Fo combat avec tous ceux qui ont compris que l'Enseignement Professionnel Public et Laïque, ses établissements, ses professeurs étaient une chance pour notre pays en pleine période de crise économique !

Rejoignez-nous et, avec le Snetaa,organisons-nous pour dire NON !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Mouvement SIAT Polynésie française rentrée 2018 Personnels 2nd degré

Mouvement pour la Polynésie SIAT 2018

Mouvement Polynésie française rentrée 2018 enseignants 1er degré