Grève de l'intersyndicale


Mobilisation massive aujourd’hui. (76% CPE ; 62% Surveillants ; 43% Enseignants ; 30% Agents administratifs et intendance ; 56% ATEC)
Nous avons un petit regret cependant c’est la non présence devant le Haut-commissariat de cette masse gréviste à savoir "seulement" 300 personnes.

Quoi qu’il en soit, aujourd’hui nous avons pu montrer notre détermination et la volonté de dire STOP!
 

Nous avons levé la grève illimité dès 11h30, car nous avons eu en face de nous le directeur de cabinet du Haut-commissaire, Monsieur Stéphane Jarlégand qui était un vrai homme de dialogue. Il a, lui, compris nos revendications, et s’est engagé non pas à recréer ces postes, compétence qui ne lui appartient pas, mais de remettre dès la sortie de l’avion de Monsieur le Haut-commissaire nos arguments et revendications pour éviter cette casse de l’enseignement. Et donc de faire suivre nos doléances par un autre biais que celui « normal » de la voie hiérarchique.
L’intersyndicale a donc levé la grève mais demande à tous de rester mobilisé ! En effet, nous ne sommes plus considérés grévistes ce soir, mais diverses actions vont voir le jour ces prochains jours. Et tout dépendra des résultats obtenus auprès du MEN de la part de Monsieur le Haut-commissaire, du Monsieur le Ministre Nena et de Monsieur le Vice-recteur.

Nous n’allons pas relâcher la pression. L’action d’aujourd’hui ne sera pas vaine et pourrait en appeler d’autres.

Photos (source : Tahiti infos)

Commentaires

  1. Bonjour, ici en métropole, on n'en peut plus d'attendre les résultats des mutations!!!! Pourquoi avoir attendu autant pour faire grêve????
    Quand est ce que les résultats nous seront donnés?

    RépondreSupprimer
  2. Pour la simple et bonne raison que:
    1/ Nous ne connaissions pas les prévisions DGH.
    2/ Les moyens (DGH) alloués par l’État sont arrivés très tardivement (bien longtemps après les CCP de mutations)
    3/ Que nous avons demandé une demande d'audience au Vice-rectorat pour revoir à la baisse le nombre de suppression, et qu'il n'y a pas eu de réponse pendant le délai que nous nous étions fixé.
    Pour la deuxième question, nous n'en savons rien, puisque nous n'acceptons pas cette DGH.
    N'hésitez pas à envoyer un courriel sur notre boîte.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Mouvement SIAT Polynésie française rentrée 2018 Personnels 2nd degré

Mouvement pour la Polynésie SIAT 2018

Mouvement Polynésie française rentrée 2018 enseignants 1er degré