Après les Assises nationales GRETA du 7 juin

Les Assises nationales des GRETA réunies à l’initiative des organisations syndicales, le jeudi 7 juin, ont confirmé combien la transformation des GRETA en GIP en conséquence de l’article 118 de la loi Warsman allait à l’encontre du service public de la formation continue des adultes dans le cadre de l’Education nationale, des garanties statutaires de leurs personnels titulaires et menaçait gravement l’emploi des contractuels leur fermant toute perspective de titularisation.

Tout au long de l’année, sous des formes diverses, en particulier par la grève, les personnels et leurs organisations syndicales ont fait connaître leur refus de cette marche à la privatisation des GRETA par leur transformation en GIP au nom de « l’adaptation au marché ». Les Assises nationales l’ont largement réaffirmé.

Pour Force Ouvrière, quatre revendications sont incontournables :

1° L’article 118 de la loi Warsman doit être abrogé pour écarter toute éventualité d’une transformation présente ou future des GRETA en GIP.
2° Le maintien de tous les GRETA avec toutes leurs structures de proximité et tous leurs personnels : pas une suppression de poste, pas un licenciement.
3° Tous les personnels titulaires doivent rester fonctionnaires d’Etat dans le respect des garanties statutaires de leur corps d’origine.
4° Tous les personnels contractuels doivent être réemployés afin d’avoir ensuite la possibilité d’être titularisés dans la Fonction publique de l’Etat.

C’est pourquoi en préalable, le ministère doit arrêter immédiatement la transformation des GRETA en GIP et donner des instructions en ce sens à tous les recteurs. C’est ce que la FNEC FP – FO, la CGT Educ’Action, le SGEN-CFDT, le SNES-FSU, le SNCL-FAEN, le SNALC, le SNUEP-FSU, SUD Education et l’UNSA Education exigeront en commun lors de leur rencontre avec le cabinet du ministre le jeudi 14 juin.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Mouvement SIAT Polynésie française rentrée 2018 Personnels 2nd degré

Mouvement pour la Polynésie SIAT 2018

Mouvement Polynésie française rentrée 2018 enseignants 1er degré