Projet d’élaboration de la carte des formations



Le SNETAA FO Polynésie était invité par la Directrice de l’Information et de l’Orientation  ce vendredi 19 Octobre 2012 pour nous présenter « un projet d’élaboration de la carte des formations ». L’objectif de la mission à Paris étant de garder la même dotation que cette année scolaire 2012/2013 ! Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’y a rien de concret, puisqu’il nous a été dit que tout dépendrait de cette dotation de l’Etat.

A l’heure ou nous écrivons ces lignes, nous ne savons toujours pas comment défendre une demande de moyens sans véritable carte des formations. Bref…

Lors de cette présentation, les établissements étaient nommés « Pôle industriel » ou « Pôle santé » mais les services de la DIO nous ont indiqué que cela n’avait rien à voir avec le Lycée des métiers !!!

Malgré tout, la voix du Snetaa FO Polynésie a  portée puisque on ne parle plus de la fermeture du CAP couture de Mahina, ni du CAP Petite enfance de Faa’a, ou encore du projet de transfert du CAP Constructeur béton armé de Taaone vers Faa’a. On nous a parlé de créations de sections. Notamment un CAP Cycles Motocycles à Taaone, une mention complémentaire soudage à Faa’a, un Bac Pro esthétique à Mahina, une seconde au LHT, un CAP entreposage messagerie à Papara et la réouverture d’un Bac Pro Technicien Menuisier Agenceur à Taravao. Nous avons profité de cet instant pour faire d’autres propositions…

Cela nous a aussi poussés à poser la question de savoir comment faire toutes ces créations et avec quels moyens ! Et oui en résumé : aucune suppression de section, ouverture de nouvelles sections et avec les mêmes moyens qu’aujourd’hui !
Y a-t-il des moyens cachés? On ne nous aurait pas tout dit ?

Néanmoins quelques phrases dites lors de la réunion mériteraient des précisions :  « Mettre des classes type relais à Papeete et Taravao», « création d’une base de données en Français pour permettre aux adjoints d’éducation d’occuper les élèves qui n’ont pas cours » ou encore « volonté  de permettre aux élèves de 2ème année de CETAD titulaires du DNB de s’orienter vers le Lycée ».

Pour conclure, la DES nous a dit que rien n’était arrêté et que les discussions se poursuivrons fonction des moyens obtenus.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Mouvement SIAT Polynésie française rentrée 2018 Personnels 2nd degré

Mouvement pour la Polynésie SIAT 2018

Mouvement Polynésie française rentrée 2018 enseignants 1er degré