Comité Technique Paritaire du 25 Janvier 2013


Aujourd'hui, avait lieu un Comité Technique paritaire. Ce CTP avait pour finalité de voter pour l'étiquetage de postes pour la rentrée prochaine (Cet étiquetage présentait la suppression de 16,5 postes dont 13 postes de Professeurs de Lycée Professionnel.)

On nous a rappelé entre autres que la Polynésie française se  devait de participer à l'effort National (même si nous avons fait remarquer que certaines académies n'avaient pas eu de retrait de poste).

Toujours est-il qu'à la fin de ce CTP un vote à eu lieu. Nous étions 20 personnes à pouvoir voter. 10 du côté de l'administration, 10 du côté des syndicats.

Nous avons évidemment voté CONTRE (3 votes).
La FSU s'est abstenue (3 votes)
Le SNALC et l'UNSA ont voté POUR (1 + 2 votes)

A vous de juger...

Concernant la commission concernant les contractuels, on nous a assuré qu'un groupe de travail allait être mis en place.

Veuillez trouver ci-dessous notre déclaration préalable :

Madame la Directrice, Mesdames & Messieurs les membres de ce Comité Technique Paritaire,

Ce CTP a été convoqué pour informer ses membres de l’étiquetage des postes pour la rentrée 2013. Or en y regardant de plus près, on peut légitimement se poser la question des moyens d’enseignement que vos services ont décidé d’octroyer aux établissements suite à la dotation du MEN. Quelle est-elle d’ailleurs ?

Nous sommes prêts à écouter, certes, que faute de moyens suffisants vous devez supprimer des emplois.  Mais ... ces 16,5 postes de moins, c’est toujours 16,5 postes de trop. Pour rappel, c’est plus de 80 postes en moins en deux ans que la Polynésie va rendre.
Et sur ces 16,5 postes, ce n’est pas moins de 13 postes de PLP en moins ! Avec des disciplines qui disparaissent tout doucement comme la MSMA ou les lettres anglais à l’instar de la filière Bois il y a quelques années au Taaone.
Ce n’est pas tolérable !
De même, comment expliquer la suppression de nombreux postes de documentalistes ? S’ils ont été créés, c’est qu’ils correspondaient à un besoin ! A plusieurs réunions, vous nous avez annoncé que la langue française était une priorité ! Qui s’occupera alors entre autres de mettre en place des actions et expositions culturelles, de faire découvrir le plaisir de lire ?

Même si visiblement tout a déjà été décidé, (cf CCP dès la semaine prochaine) nous allons continuer à vous demander d’annuler les suppressions d’emplois que vous avez programmées.

Dans le même ordre d’idée, il a existé une période où les chiffres de l’enseignement privé nous étaient diffusés. Si nous regrettons que cela ne soit plus le cas, nous aimerions savoir s’ils sont touchés autant que nous.

A plusieurs reprises, nous vous avons demandé la création d’une CCP par corps pour les contractuels à l’instar de la métropole. Vous nous avez assuré, dernièrement qu’une démarche dans ce sens auprès du Ministre de Polynésie française avait été entamée. Où en sommes-nous ?

En conclusion, Madame la Directrice, nous vous demandons que la déclaration liminaire soit portée au procès verbal.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Mouvement pour la Polynésie SIAT 2018

Mouvement SIAT Polynésie française rentrée 2018 Personnels 2nd degré