Actu Mutations



Je voudrais juste vous faire un petit bilan de l’actualité.
Cela permettra de vous faire une idée de la façon dont s’est déroulé le mouvement « Polynésie française » et d’autres choses….

Cette année encore le Vice-rectorat a pris les choses en mains côté mutations avec un BO (Bulletin Officiel) dont le calendrier était bien ficelé. Ce dont nous pouvons nous réjouir.

Toujours est-il qu’avant les groupes de travail (pré CCP) des infos nous arrivaient comme quoi de nombreux postulants avait reçu un avis défavorable de la part du Vice-rectorat.
Impossible de savoir ce qu’il en était réellement malgré des demandes aux diverses autorités administratives.

En parallèle, un syndicat de la place (celui des Professeurs d’EPS) a informé, notamment sur un forum de futurs expat, de cette « rumeur » chiffre à l’appui (censé être confidentiel) et en donnant les dates du groupes de travail. Le problème est que cela a engendré une multitudes de coups de fil et de courriels (paniqués vous vous en doutez) dans cette période où nous travaillons sur les dossiers.

Le jour du groupe de travail, nous savions alors (rumeur confirmée) que nous allions travailler dans de très mauvaises conditions ne sachant pas qui avait ou qui n’avait pas des avis défavorables.
Tant est si bien que nous n’avons pas été déçus, de nombreux collègues recevaient un avis défavorable non motivé. A chaque question des commissaires paritaires concernant l’avis défavorable, nous avions comme réponse « voir avec le VR » !

Bref, au regard des nombreux dossiers que nous avions en notre possession, nous avons pu placer quelques dossiers défavorables, en dénonçant ces avis, mais ce fût compliqué, très compliqué. Car les services de la DES nous disaient suivre « au pied de la lettre » les avis des inspecteurs du VR.

Entre le groupe de travail et la CCP, une réunion d’information concernant le mouvement (mieux vaut tard que jamais) a eu lieu au Vice-rectorat en compagnie des autres syndicats, du secrétaire général du VR et de tous les inspecteurs. Il nous a été précisé qu’en effet, des avis défavorables avaient été mis et qu’ils étaient dû aux inspecteurs du Vice-rectorat.
Et sur des éléments que nous ne connaitrons pas individuellement mais qui nous ont été dit oralement et de façon générale. En vrac:
-              L'âge : pas trop jeune, mais pas trop vieux.
-              Le côté pédagogique : s'ils trouvent des carences pédagogiques.
-              Le circuit outremer : Trop de présence outre-mer.
-              Rectorat: N’ira pas à l’encontre d’un avis défavorable du recteur.
Et d'autres éléments que l'on nous a pas divulgué !! Quelle transparence, n’est ce pas ?

Et qu’hormis 2% d’entre eux (carence pédagogique), le Vice-rectorat ne s’opposera pas à une mise à disposition si les services du pays demande à ce que des avis défavorables « rentrent » sur le territoire. Tout en précisant que « les services du pays » n’avaient pas à communiquer avec les possibles MAD tant qu’ils ne sont pas mis à disposition de la Polynésie.

Bref, au regard de ces informations, la CCP avec la DES a eu lieu, et des dossiers ont pu être "récupérés"

Nous avons alors informé les collègues postulant de leurs possible venue mais aussi ceux ayant un avis défavorable afin qu’ils puissent réclamer des explications au inspecteurs du Vice-rectorat. Histoire de pouvoir faire une nouvelle demande l’an prochain en ayant « corrigé » leurs dossiers.
Aucune réponse à ce jour des services du VR à ce sujet, mais une phrase assez symbolique dans les courriels du Vice-rectorat envoyés cette nuit aux postulants non choisis par les services du pays : « Pour mémoire, seuls les services du territoire disposent des motifs ayant conduit le ministre de l'éducation de la Polynésie française à ne pas retenir votre dossier. » !

Bref, nous tournons en rond encore une fois, un monde où personne ne prend ses responsabilités….

Et dire qu’avec cela nous ne connaissons toujours pas la dotation en postes de l’Etat pour la Polynésie française !!!!
Que nous ne connaissons pas qui aura son CIMM ou pas !!!
Que des collègues Remis à Disposition en fin d’année et qui ont postulé sur des postes spécifiques ont vu leur dossier mis de côté car aucun avis (chef d’établissement, inspecteur, vice-recteur) ni figuraient !!! Faute de transmission, mais ceci est une autre histoire…..

Commentaires

  1. Merci, c’est édifiant et démoralisant, vous faites un sacré travail.....de fourmis.

    Bravo et bon courage !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Mouvement pour la Polynésie SIAT 2018

Mouvement SIAT Polynésie française rentrée 2018 Personnels 2nd degré