Articles

Affichage des articles du mars, 2013

LES PERSONNELS DE L'EDUCATION EN COLERE

Image
Alors que les Députés viennent de donner un vote favorable en première lecture au projet de loi pour la « Refondation » de l’Ecole, présenté par le Ministre de l’Education Nationale.

Alors que ce projet n’avait pas le soutien d’organisations représentatives des personnels comme le SNETAA, 1er syndicat de l’Enseignement Professionnel, ni celui de sa Fédération, la FNEC FP, ni de sa confédération la CGT-Force Ouvrière, FO première organisation représentative dans la fonction publique d’Etat.

Le Ministre n’a pas voulu  entendre les arguments qui lui ont été communiqués par nos organisations au cours des précédentes semaines.

Le SNETAA FO avait déjà appelé à la grève les personnels le 23 janvier et le 12 février 2013. Le passage de la carte des formations professionnelles sous la responsabilité des Régions, les projets de régionalisation de la formation professionnelle initiale publique et laïque et de ses personnels, les intentions de rapprocher les voies générales, technolog…

Attente de décisions...

Il ne faut pas se le cacher, il y a un réel problème concernant les délais administratifs.

Concernant les demandes de CIMM, les services du Vice-rectorat nous informe avoir donné tous les documents nécessaires depuis début décembre à la DGRH à Paris quand la même DGRH nous informe qu'il manque des avis (Vice-recteur puis Haut commissaire) permettant d'établir les documents...
Toujours est-il que notre responsable Hors de France n'a pas attendu et se présente régulièrement aux bureaux de la DGRH du MEN pour accélérer le processus. On devrait donc connaitre les premiers résultats en fin de semaine voire dans le courant de la semaine prochaine.

Pour les futurs MAD 2013, après avoir répondu aux services du Vice-rectorat que vous acceptiez le poste qui vous est proposé, aujourd'hui un nouveau courriel vous demandant de refaire la même démarche (tout en vous précisant être conscient de votre première réponse) provient de la DGRH!
Toujours est-il que le Snetaa FO Polynésie vo…

Communiqué de presse

Les Députés viennent de donner un vote favorable en première lecture au projet de loi pour la « Refondation » de l’Ecole, présenté par le Ministre de l’Education Nationale.

Ce projet n’avait pas le soutien d’organisations représentatives des personnels comme le SNETAA, 1er syndicat de l’Enseignement Professionnel, ni celui de sa Fédération, la FNEC FP, ni de sa confédération la CGT-Force Ouvrière, FO qui par ailleurs est la première organisation représentative dans la fonction publique d’Etat.

Le Ministre n’a pas voulu  entendre les arguments qui lui ont été communiqués par nos organisations au cours des précédentes semaines.

Le SNETAA FO avait déjà appelé à la grève les personnels le 23 janvier et le 12 février 2013. Le passage de la carte des formations professionnelles sous la responsabilité des Régions, les projets de régionalisation de la formation professionnelle initiale publique et laïque et de ses personnels, les intentions de rapprocher les voies générale, technologique et prof…

Arrêtés d'affectation Polynésie française

Juste pour annoncer que les services de la DGRH n'avaient toujours pas commencé à rédiger les arrêtés d 'affectation. Mais cela devrait se faire cette semaine... ( apparemment il manquerait encore quelques réponses et certificats médicaux).
Ensuite il y aura la signature de la DRH et l’envoi par voie postale (a priori aux adresses perso) donc, on arrive à début avril, malheureusement...

Le projet de loi d’orientation menace l’existence des SEGPA

Une délégation de la FNEC FP-FO composée  de Bernard Lempereur (SNUDI-FO), Christophe Dioux (iD-FO) et J. Charlot (SNETAA-FO) a été reçue à la DGESCO le 21 février par M. Turion, chef du service de l'instruction publique et de l'action pédagogique, M. Feld, chef du bureau des collèges, et M. Vandard, chef du bureau des lycées professionnels et de l'apprentissage.
Le projet de loi prévoit de limiter l’enseignement professionnel à la seule classe de 3ème
La circulaire n° 2009-060 du 24 avril 2009 organise les enseignements professionnels et les stages en entreprise en classe de 4ème et de 3ème de SEGPA en se fondant explicitement sur l'article L.332-3 du code de l'éducation. Or, le Projet de loi d’orientation prévoit de limiter ces enseignements et ces stages « au cours de la dernière année de scolarité au collège ». 
Au motif « d'éviter tout dispositif qui enfermerait trop tôt les élèves dans une filière », cette disposition menacerait l’existence même des SEGPA…