Articles

Affichage des articles du avril, 2013

OUI au baccalauréat !

OUI au baccalauréat, premier grade universitaire, examen national, ponctuel et anonyme.

NON à sa destruction !
NON au baccalauréat-maison !

Le ministre V. Peillon annonce dans sa circulaire de rentrée 2013 qu’il ne touchera pas à la réforme Chatel du lycée.
Il confirme ainsi:
■ Que les épreuves de langue vivante en contrôle continu introduites pour le baccalauréat 2013 (BO de novembre 2011), se poursuivront en 2014.
■ Que les demandes des personnels, exprimées partout, sont repoussées !
■ Que se met en place, par-dessus tout cela, une continuité entre le lycée et l’université (continuum bac -3 ; bac +3).

Il s’agit bien de la poursuite d’une même volonté : faire disparaître le baccalauréat, premier grade universitaire, examen terminal, national, anonyme et ponctuel.

L’introduction du contrôle en cours d’année permet :
** d’économiser des examinateurs, des correcteurs, des jurys, des sujets,
** de supprimer toute rémunération liée au passage des examens (corrections de copies, interrogation…

TITULARISATION DES STAGIAIRES À LA RENTRÉE 2013 L'OBLIGATION DE VALIDER LE CLES ET LE C2I LEVÉE !

Après de multiples interventions de la FNEC FP-Force Ouvrière en direction du ministère, celui-ci a présenté lors du Comité Technique Ministériel du 16 avril un projet de décret levant l'obligation de posséder le CLES (certificat de compétences en langues de l'enseignement supérieur) et le C2I (certificat de compétences en Informatique et Internet) pour la titularisation des stagiaires 2012-2013.

Un quart environ de ceux-ci sont directement concernés : ils auraient été purement et simplement licenciés sans cette mesure.

Rappelons que la FNEC FP-FO s'était opposée à la mise en place de cette mesure dans le cadre de la réforme de la mastérisation dès 2010.
Le ministère avait répondu que des formations gratuites seraient mises en place, ce qui n'a pas été le cas et de toute façon n'aurait pas réglé le problème.

La FNEC FP-FO prend acte que le bon sens l'ait emporté et qu'une solution positive soit trouvée pour nos collègues stagiaires non titulaires des certificat…

Vers la paupérisation généralisée des professeurs ? 18 000 admissibles payés 854 euros bruts !

Admissibles aux concours session avancée 2014 pour 854 € mensuels comme contractuels pour 3 jours de travail sans garantie de devenir un jour fonctionnaire stagiaire…...voilà ni plus ni moins ce que propose le ministre aux étudiants ayant fait quatre ans d’études et réussi la première partie du concours!

Seule la FNEC FP-FO s’est clairement opposée à cette circulaire soumise au CTM (Comité Technique Ministériel) du 16 avril.
Le ministère envisageant deux cas de figure :
-les admissibles titulaires du M1 qui doivent obtenir leur M2, la condition de la mastérisation étant maintenue,
-les admissibles titulaires du M2.
Tous deviennent des contractuels de droit public s’ils travaillent dans les établissements scolaires. Ils devront enseigner !

Pour les M1 :
-un professeur des écoles devra travailler 9 heures sur 3 demi-journées (sur 3 jours !) « complétées éventuellement par des heures d’activités pédagogiques complémentaires » (c'est-à-dire les APC du décret sur les rythmes scolaires) ;
-un c…

ALERTE : QUI PEUT SAUVER LE SOLDAT C.E.T.A.D. ?

Image