ALERTE : QUI PEUT SAUVER LE SOLDAT C.E.T.A.D. ?



De source sûre aujourd’hui, nous pouvons vous affirmer que les élèves de CETAD ne pourront passer le Diplôme National du Brevet sous statut scolaire comme c’était le cas depuis de nombreuses années sous prétexte « qu’il apparait que leur inscription ne réponde pas aux exigences réglementaires de délivrance du diplôme ».

En effet à deux mois de l’examen, les autorités du Pays informent les établissements scolaires que la seule alternative, pour nos enfants, serait la non présentation à l’examen ou le passage en candidat libre.

On voudrait éviter une réussite aux examens des élèves de CETAD qu’on ne s’y prendrait pas autrement !

En effet, il faut savoir que la notation du Diplôme National du Brevet tient compte, pour les élèves en statut scolaire, de leurs évaluations tout au long de l’année, au contraire des candidats libres !
En effet, il faut savoir que les candidats libres sont évalués sur certaines disciplines que ne font pas les élèves de CETAD !

Quel est l’objectif inavoué de cette nouvelle démarche ?

Hier, l’évocation à demi-mots de la fermeture des CETAD dès la rentrée scolaire prochaine, aujourd’hui la difficulté de pouvoir passer « normalement » le DNB !

Nous refusons la théâtralisation de la fermeture annoncée des CETAD !

Une réforme, si elle doit avoir lieu, se fait avec les personnels, avec les élèves, jamais contre eux ! C'est l'essence même de la démocratie sociale !
  
Tous mobilisés contre la stigmatisation des CETAD !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Mouvement pour la Polynésie SIAT 2018

Mouvement SIAT Polynésie française rentrée 2018 Personnels 2nd degré