DECLARATION PREALABLE DU SNETAA FO au CTP du 31 Mai 2013



Madame la Directrice, Mesdames & Messieurs les membres de ce Comité Technique Paritaire,

Ce CTP est de nouveau convoqué pour informer ses membres de l’étiquetage des postes pour la rentrée 2013. Or en y regardant de plus près, on est plus que surpris des orientations prises dans les documents.

En effet, depuis de long mois, on nous rabâche que le CAPD n’est pas de niveau 5, que nous sommes « malhonnêtes » de le penser et de le dire, que c’est une raison suffisante à la suppression des structures Cetad ! Que c’est une raison suffisante pour imposer le passage du DNB en candidat libre aux élèves de Cetad !
Oui, mais voilà depuis quelques temps les documents officiels, légiférant le CAPD comme diplôme de niveau 5 et que nous avions en notre possession, ont enfin été compris et lus !

Mais ... quand nous nous apercevons de la volonté de fermer les CETAD des Marquises notamment Atuona et Taiohae ! Quid de Ua Pou par ailleurs? Et qu’en parallèle à ces sections supprimées, vous proposez d’ouvrir des 4ème DPE pour absorber ce public on ne peut qu’être surpris. Pourquoi continuer dans cette voie ?

En parallèle, suite au conseil des Ministres qui s’est tenu le 28 Mai 2013, il a été dit en point presse concernant l’Education que, je cite : « le gouvernement s’est engagé à défendre le maintien des CETAD », que « L’intérêt des formations dispensées ainsi que l’existence de passerelles entre celles-ci et un enseignement général ont été mises en avant » et qu’enfin « ils permettent d’aboutir à un niveau de qualification que le gouvernement désire privilégier. C’est pour cela qu’il s’est engagé à défendre ces structures et à tenter de former des partenariats avec l’Etat afin qu’il accompagne le pays dans le développement de nouvelles filières».

Les documents que nous avons en notre possession, pour ce CTP, ne sont-ils pas contradictoires ?

Pour compléter, nous sommes prêts à écouter, certes, que faute de moyens suffisants vous devez supprimer des emplois, notamment précaire.  Mais ...
Oui mais, vous avez certes une enveloppe de postes à distribuer, mais quand on voit la suppression de poste de contractuels dans certaines disciplines et qu’il reste malgré tout assez d’HSA pour la création du même poste, on peut légitimement s’interroger. Ce n’est évidemment pas tolérable !
Avez-vous alerté le Ministère de l’Education Nationale sur le manque de moyens pour la prochaine rentrée ?

En conclusion, Madame la Directrice, nous vous demandons que la déclaration liminaire soit portée au procès verbal.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Mouvement 2019 - MAJ

Mouvement pour la Polynésie SIAT 2018