VICTOIRE DU SNETAA FO : NOTRE MINISTRE AURAIT-IL DU BON SENS ?



Il semblerait que oui à l’annonce de la décision du Ministre Peillon de ne pas diminuer la durée des PFMP, demande soutenue par les autres organisations syndicales, sauf le SNETAA FO et la majorité des Professionnels, membres de la Formation Interprofessionnelle.

Le SNETAA FO le répète, les périodes de formation en entreprise sont partie prenante de la formation des jeunes de la voie professionnelle. Cette éducation concertée est garante de l’adéquation entre l’enseignement scolaire et le monde de l’entreprise. Elle est un atout pour l’insertion professionnelle et sociale des jeunes.

En effet, supprimer des PFMP, notamment en seconde pro, ainsi qu’il était proposé, c’est nier la voie professionnelle dans sa spécificité et nier la professionnalité des Professeurs de Lycée professionnel, qui forment les élèves.

C’est se diriger vers une seconde indifférenciée et ne plus avoir qu’un cursus 2 ans pour le bac pro.

C’est nier l’essence même de cette voie.

C’est aussi nier l’effort que fournit l’Education nationale, avec ses personnels, à la formation professionnelle des jeunes qui seront les travailleurs et les citoyens de demain.

Le SNETAA FO, syndicat majoritaire de l’enseignement professionnel trouve là la consécration de ses combats pour la défense de la voie professionnelle, de ses personnels, de ses élèves.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Mouvement SIAT Polynésie française rentrée 2018 Personnels 2nd degré

Mouvement pour la Polynésie SIAT 2018

Mouvement Polynésie française rentrée 2018 enseignants 1er degré