Le SNETAA-FO s’est battu pour le maintien des épreuves de Lettres-Histoire en épreuves terminales ; LE MINISTERE PLIE !



Le SNETAA-FO, adversaire historique du CCF, avait réussi à garder les épreuves de Français et d’Histoire-Géographie en épreuves terminales pour le Bac Pro et pour le diplôme intermédiaire. Il avait tellement bataillé qu’il avait obtenu en contrepartie le paiement du CCF et la rémunération de la copie de bac à 5 € par copie.

Pour rappel, des syndicats soutenaient le CCF tandis que d’autres jouaient sur les mots : « pas tout en CCF ».
Le SNETAA-FO a toujours été opposé au CCF car il revendique des diplômes nationaux reconnus par tous et l’anonymat des examens entre autres.

Depuis Vincent PEILLON puis Benoît HAMON et maintenant Najat VALLAUD-BELKACEM, le ministère a voulu revenir sur le diplôme intermédiaire en exigeant que les épreuves de Lettres-Histoire se fassent en CCF.
Pour le SNETAA-FO, c’est NON !

Il a milité contre la position de la ministre pendant la campagne des élections professionnelles et les résultats du SNETAA-FO nous ont confortés dans notre mandat.
Nous avons alors initié une intersyndicale LP qui s’est réunie en décembre et en janvier.

Le ministère vient de plier : les épreuves de Lettres-Histoire sont maintenues en épreuves terminales pour le diplôme intermédiaire et bien sûr, pour le Baccalauréat Professionnel.
C’est une victoire de tous les PLP !
C’est une victoire de tous les PLP Lettres-Histoire !
C’est bien sûr une victoire du SNETAA-FO et de l’intersyndicale LP !

Continuons à combattre le CCF alors même qu’il n’est plus indemnisé à la rentrée prochaine : c’est un scandale que le SNETAA-FO dénonce !

Le SNETAA-FO se bat pour les PLP. Continuons nos combats pour d’autres victoires !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Mouvement SIAT Polynésie française rentrée 2018 Personnels 2nd degré

Mouvement pour la Polynésie SIAT 2018

Mouvement Polynésie française rentrée 2018 enseignants 1er degré