DECLARATION PREALABLE DU SNETAA-FO, CCP Congés de Formation Professionelle du 23/05/2016



DECLARATION PREALABLE  DU SNETAA-FO, CCP du 23/05/2016

Monsieur le Président du Comité Technique Paritaire,
Avant d'en venir au thème du jour, à savoir  la CCP congés de formation professionnelle, le SNETAA FO Polynésie aimerait aborder un autre sujet d'actualité: la fin de l'année scolaire. En effet si la date de  fin d'année scolaire au 22 juin est connue depuis longtemps, de même que la date de la pré-rentrée des enseignants au 8 août pour le 2nd degré, les dates d'obligation de présence des enseignants en raison des examens viennent seulement de nous être communiqués, via la circulaire 3211 datée du 4 mai 2016. Ainsi si les grandes vacances semblent diminuer d'années en années, les obligations de présence des enseignants, elles s'allongent! Est-ce qu'il est normal que des collègues découvrent le 18 mai qu'ils sont en services jusqu'au 6 juillet! Pourquoi attendre si tard pour communiquer ces dates?
Le SNETAA FO Polynésie demande à ce que les calendriers scolaires et d'obligation de service du corps enseignant soient communiqués dans des délais raisonnables.
Nous sommes heureux de constater qu'un certain nombre de collègues (30  ) de tous corps  ont fait des demandes afin d'obtenir un congé de formation pour différentes raisons et aspiration. Nous rappelons que le congé formation existe dans le but de permettre aux collègues d'exercer leurs fonctions avec la meilleure efficacité et permettre aux collègues de réaliser leurs aspirations professionnelles.
Nous sommes néanmoins gênés de voir des avis de certains chefs d'établissements accompagnés de la mention « sous réserve de remplacement » car on ne peut imputer aux collègues qui font des demandes de congés formation  le fait que le vivier de remplacement soit faible dans leurs disciplines….cette mention,  a notre sens,  est une inégalité de traitement entre les fonctionnaires et ne doit surtout pas empêcher  de ce fait des collègues de réaliser leurs aspirations professionnelles ce qui serait à l'encontre de l'esprit du décret 2007-1470.  Cela nous permet d’ailleurs d’ouvrir une parenthèse sur les problèmes  (réels dans certains cas, nous ne le nions pas) de remplacement de ces collègues, problèmes qui ne devraient ne même pas exister puisqu’il s’agit bien d’une absence prévisible et donc, a priori, facile à anticiper.
Ne faudrait-il pas revoir la politique de la DGEE qui affecte sur poste, dès le mois de février (sic) , les contractuels CDI et ne dispose plus à la rentrée scolaire, dans de nombreuses disciplines, d’un vivier de contractuels suffisants pour pallier les absences imprévisibles qui , malheureusement, adviennent forcement lorsque l’on gère plus de 1300 enseignants… ?
La FTEC FO demande à ce que le décret 2007-1470 soit appliqué dans son intégralité notamment les  articles du chapitre 2 de ce décret instituant le droit individuel à la formation pour les fonctionnaires d'états que nous sommes.
Enfin nous tenons à remercier le personnel de la DGEE pour sa célérité dans l’envoi des convocations et des documents de travail et nous espérons que les travaux de ce jour seront les plus productifs possibles dans l’intérêt de notre système éducatif polynésien.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Mouvement SIAT Polynésie française rentrée 2018 Personnels 2nd degré

Mouvement pour la Polynésie SIAT 2018

Mouvement Polynésie française rentrée 2018 enseignants 1er degré