Le SNETAA-FO au sein de la FTEC-FO, et en intersyndicale à la rencontre du candidat JUPPE aux primaires des Républicains




Le 27 juillet 2016 11H39 :

Entrevue A JUPPE,


Intervention de l’intersyndicale FO/UNSA:


1) Affiliation à la Sécurité Sociale:
Depuis la suppression de l’ITR. Les fonctionnaires sont considérés comme sont des nantis, alors que fonctionnaire fait tourner l’économie du Pays.
Nous demandons à rester à la SS car c'est la garantie de rester fonctionnaire d'Etat.

2) Pouvoir d’achat des fonctionnaires: d’année en année, des rapports interviennent sur la baisse de indexation, depuis 2008, la réforme de l'ITR a brisé beaucoup d’agent, 1ère fois qu'une grève dans l'Education en PF a été aussi longue, les blessures sont encore vives, et les jeunes fonctionnaires qui commencent n'auront pas de compensation de la vie chère, pas d’ITR. L’intersyndicale était en 2008, d’accord de négocier pour la mise en place d’un système de compensation. A l’époque des courriers ont été envoyés à M. Sarkozy et Mme Penchard, qui ont conclu sur le fait qu'il n'y avait pas besoin de système de compensation. Alors que PF a massivement voté à Droite aux dernières présidentielles. Si vous êtes candidat aux présidentielles, vous allez faire un livret spécial OM. 
D'après nos calculs, un catégorie C fonctionnaire à la retraite en 2028 touchera à peine le SMIG PF. Nos collègues vont vivre avec une retraite de misère. Aussi, si un retraité peut vivre sans indice de vie chère, pourquoi actif peut vivre sans indexation ?
Même actuellement certains collègues à la retraite sont obligés de travailler à coté de leur pension qui est insuffisante.

3) Spécificité de la FPE en PF :
Il y a un gros problème sur l'applicabilité des textes nationaux, des indemnités ne sont pas payées depuis janvier 2016… Parfois on a l’impression que la PF elle est française et parfois non!
Au niveau de la politique d’action sociale, par ex pas d'égalité entre tous les fonctionnaires de l’Etat. Peut-être que dans les accords de PPT, il y aura besoin de trouver une solution à cela. 
Nous constatons également la disparition progressive des CEAPF : ce corps qui va-t-il s’éteindre ?

4) Dans l’Education:
L'intersyndicale réaffirme sa position contre le transfert de la masse salariale de l’Etat vers le Pays.
Il y a des problèmes avec la future convention Etat/Pays, ou parfois des problèmes d’entente entre le VR/le MEE ; l'intersyndicale veut garder le VR en PF, car il y a besoin de garde-fou des 2 côtés pour éviter les excès. 
Toujours dans l’Education, alors que en métropole, il y a globalement des créations de poste, en PF, il y a beaucoup et toujours des suppressions de postes. Le MEN nous compare avec un département français pour les dotations. Certains postes ne sont pas attractifs (surtout dans les îles) et on a besoin d’enseignants partout. 
Nous avons aussi besoin de dotation supplémentaire pour remplacer les personnels malades.
Il est urgent d'avoir en PF, pour enseignement, un médecin de prévention, et la mise en place de CHSCT.

5) Au niv de la sécurité,:
 Il y a eu des tentatives de kidnapping en primaire, les écoles en PF sont non sécurisées, il faut des moyens malgré la vigilance des personnels de l’Education.

Intervention UNSA Pénitentiaire : Pour éviter escalade de radicalisation, 2 détenus ont demandé à avoir un imam en prison, et ont des déclarations extrémistes. Info transmise à l’administration mais pas de retour. Manque les moyens nécessaires.

Intervention FO Police: La Droite n’a pas respecté ses paroles. Grâce à l’électorat de droite qui sont majoritairement des fonctionnaires en PF, ont été déçus. Actuellement les fonctionnaires sont tellement déçus, certains ne veulent ni voter droite, ni voter gauche, mais plutôt FN!
Les fonctionnaires demandent à être respecté, en ce qui concerne la retraite complémentaire, depuis 2008, l’Etat n’a rien fait!
Aujourd’hui jeunes passent des concours et sont affectés en métropole et ne peuvent rentrer. Que va faire l’Etat ? Quand l’Etat va-t-il se réveiller pour la PF?

Réponses de Alain JUPPE : 
"la liste de revendication est longue, je liraa avec attention et ne pourrai pas répondre à tout aujourd’hui.
Néanmoins, je ne suis pas anti-fonctionnaire, c'est une chance de la France d’avoir des bons fonctionnaires, les statuts se justifient et il n'y aura pas de remise en cause; avec des sujétions qui se justifient.
Pour l'Outre-Mer, je me suis déjà positionné pour un système de complément ou sur-rémunération, car la supprimer apporterai plus de désavantage que davantage car cela créera de gros problèmes économiques et ce n'est pas le but.
Pour la retraite et l'ITR, je regarderai avec attention et comment se positionner.
Pour les agents en métropole, à voir mais pas contre.
Pour les problèmes de remplacement c’est la même chose en métropole, gros problèmes de d’organisation.
Pour la sécurité, il faut être vigilent car effectivement possibilité que cela se produise ici. Surtout en prison, d’ailleurs j'ai proposé la création d’une police pénitentiaire car les agents pénitentiaires n'ont pas le temps de faire le renseignement.
Le problème avec les affaires de terrorisme récentes, le coupable qui aurait dû être en prison et non à l’extérieur. Certaines peines ne sont pas assez sévères. Nous devons nous engager dans une lutte sans merci, contre la radicalisation, islamique aujourd’hui. Les imams ne doivent pas produire de discours contre  la République, dans ce cas s'ils sont étrangers ils doivent alors être expulsés, s'ils sont français, condamnés.
Je vais regarder activement les propositions pour les prochaines échéances."
Fin 12H07


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Mouvement SIAT Polynésie française rentrée 2018 Personnels 2nd degré

Mouvement pour la Polynésie SIAT 2018

Mouvement Polynésie française rentrée 2018 enseignants 1er degré