Nouveau corps des Psy-EN: Le marché de dupes du nouveau corps des Psy-EN ou qui « perd »... perd !

Psychologues de l'Éducation Nationale
Le marché de dupes du nouveau corps des Psy-EN
ou qui « perd »... perd !
Image
La vérité des prix : la FNEC FP-FO s’est opposée à la création de ce nouveau corps.

- Les psychologues du 1er degré peuvent désormais être astreints à une semaine de travail en plus et sont assujettis aux 1607 heures annuelles : leurs conditions de travail seraient dégradées ;
- Les directeurs de CIO n’ont plus de grade spécifique : tout change :nomination, mutation, traitement, fonction ;
- Un droit à la hors classe des Psy-EN qui n’est pas garanti.
- Des indemnités différentes entre les psychologues du 1er degré (2044 €) et 2d degré (767 €).
 
Les personnels ne s’y trompent pas

60 % des PE ex-psychologues scolaires refusent d’intégrer le corps des Psy-EN.
Les ex COP et DCIO se voient privés de leurs missions essentielles ; les annonces du gouvernement sur l’orientation vers l’université les menacent directement ; la fermeture des CIO se poursuit.
Le nouveau corps n’est pas une garantie : tout au contraire, il conduit à perdre des droits, des garanties et la spécificité des missions.
 
Dire NON à l’austérité et s’opposer aux fermetures de postes RASED et des CIO

Le Premier ministre s’adresse le 26 septembre 2017 à ses ministres : « les objectifs ambitieux que nous nous sommes fixés en matière de réduction de la dépense publique impliquent de revoir profondément et durablement les missions de l’ensemble des acteurs publics que sont l’Etat, les opérateurs, les collectivités territoriales ».
 
Ce que veulent les personnels

- Recrutement du nombre de titulaires nécessaires permettant de diminuer le nombre d'élèves suivis par chaque Psy-En pour mieux assurer les missions ;
- Non au transfert des CIO aux Régions, abandon du Service Public Régional de l'Orientation (SPRO) ;
- Budgétisation des équipements et formations nécessaires à chaque Psy-En.
- Rétablissement de postes en RASED - en 2007 : 15028 emplois ; en 2016 : 10260 !
 
Ex PE-psychologues scolaires, ex COP et DCIO : ceci vous concerne !
 
Non à la baisse des rémunérations, à la casse des droits, à des obligations de service dégradées.
 
Avant le 27 novembre, voter FO, c’est voter pour exiger

- L’alignement des indemnités des Psy-EN du 2d degré sur celles des Psy-EN du 1er degré : 2044 € pour tous ;
- La suppression de l‘allongement et de l’annualisation du temps de travail, et des 1607 heures imposées à tous ;
- Le passage à la hors classe pour tous : tout le monde doit pouvoir terminer sa carrière à l’indice terminal ;
- La création d’une grille spécifique de rémunération pour les directeurs de CIO ;
- Le maintien des spécialités - Pas de changement imposé
- L’arrêt immédiat des fermetures et des restructurations de CIO et l’ouverture des centres et de postes nécessaires ;
- La titularisation des contractuels ;
 
Force Ouvrière revendique

- Une hausse immédiate de 16% de la valeur du point d'indice pour compenser les pertes subies depuis 2000 ;
- Le maintien du Code des Pensions ;
 
Force Ouvrière s’oppose

- À la hausse de la CSG de 1,7 point et au rétablissement du jour de carence ;
- À PPCR qui institue un « rendez-vous de carrière et accompagnement », l’évaluation par compétences, des carrières ralenties et des promotions à la tête du client en dehors de tout élément objectif (note, barème) ;
 
FO appelle à la grève jeudi 16 novembre

Pour le retrait des ordonnances Macron qui détruisent le Code du travail, pour la défense des services publics et l'augmentation des salaires !
FO est la première fédération syndicale dans la Fonction publique d’État et la troisième dans l’Éducation nationale.

Des candidats FO pour défendre les droits

1. Mme TASSERY Isabelle, circonscription Grand Quevilly, Grand Quevilly, 76
2. M. DELTEIL Eric, CIO d’Orthez, Orthez, 64
3. M. BECVORT Jean-Pierre, circonscription Avignon 2, Avignon, 84
4. M. VERGES Claude, circonscription Guingamp Sud, Plouagat, 22
5. Mme MOREL Martine, DSDEN de la Somme, Amiens, 80
6. Mme THIVILLIER Françoise, CIO Paris Nord, Paris, 75
1. Mme RETUERTO Claudine, circonscription de St-Ouen Ile St-Denis, St-Ouen, 93
2. Mme ENFROY Paula, circonscription de Feurs, Balbigny, 42
3. Mme MORESTIN-CADET Stéphanie, CIO de Toulon, Toulon, 83
4. Mme LACOMBE Thuy-Trang, circonscription de Choisy-le-Roi, Choisy-le-Roi, 94
5. Mme DEGLISE Fabienne, circonscription de Vittel, Vittel, 88
6. Mme DELORME Fabienne, circonscription d’Orange, Orange, 84
7. Mme FEROLETO Marise, CIO de Pantin, Pantin, 93
8. Mme BOURDOU Christine, circonscription de Nîmes 3, Uzès, 30

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Mouvement SIAT Polynésie française rentrée 2018 Personnels 2nd degré

Mouvement pour la Polynésie SIAT 2018

Mouvement Polynésie française rentrée 2018 enseignants 1er degré