EXTRAIT DE LA DÉCLARATION LIMINAIRE


EXTRAIT DE LA DÉCLARATION LIMINAIRE

CCP Mouvement des PLP du 12/02/2019



Nous retrouvons Monsieur le président de la CCP pour cette commission consultative paritaire pour le mouvement des personnels.

Les commissaires paritaires tiennent à vous faire remarquer l’envoi beaucoup trop tardif des documents de travail. Ce qui ne nous a pas permis de travailler en amont du groupe de travail. D’autre part, ces documents étaient incomplets puisque sans l’avis des inspecteurs et leurs justifications, alors que nous l’avions déjà dénoncé les années précédentes.

En résumé, aucune préparation n’a pu être réalisée, ce temps est pourtant indispensable à l’élaboration sereine du mouvement des enseignants des lycées professionnels du Pays.

Nous n’avons pas à supporter les retards, qui nous obligent à travailler à flux tendu. Nous exigeons que les règles soient respectées, avec des convocations envoyées 15 jours avant la CCP et des documents transmis au plus tard 8 jours avant !

Nous tenons tout de même à remercier les services de la DGEE pour les documents qui sont de qualité et exploitables.


Notons également que nous ne pouvons plus continuer de cette manière le mouvement : les inspecteurs ont beaucoup trop de pouvoir. Nous ne pouvons pas accepter que des collègues soient écartés pour des raisons autres que pédagogiques. On ne peut pas s’appuyer sur l’âge d’un collègue, sur le nombre de ses séjours déjà effectués en Polynésie… Demain quelles remarques aura-t-on !

L’impact des avis défavorables sur les collègues n’est pas négligeable. Quand on se réfère aux statistiques, on se pose beaucoup de questions : 65% des collègues ont des avis défavorables en Electrotechnique, 81% en Maintenance des véhicules, 56% en Technique culinaire !

Alors que l’on constate que 77% des enseignants ont un avis favorable en Mathématiques Sciences, 95% en Lettres Histoire !

D’où vient cette disparité entre enseignement général et enseignement professionnel ? Plus d’un enseignant sur deux ne serait pas apte à enseigner en Polynésie dans les disciplines professionnelles selon l’inspection ?

Nous demandons au Pays de prendre ses responsabilités et de choisir en fonction du contenu des dossiers des collègues, et non pas en fonction d’un soi-disant avis défavorable injusitifié.

Il appartient à chacun de prendre ses responsabilités. A ce titre, nous demandons l’accès à tous les avis et à toutes les justifications des inspecteurs sans aucune contrainte. Les collègues ont le droit de savoir pourquoi leur dossier a été écarté par un avis défavorable !

Autres points noirs de ce mouvement, les dossiers appelés « SANS AVIS » par les services de la DGEE et ceux « NON CONFORMES ». Il est inacceptable que des dossiers soient écartés de la sorte, d’autant plus que certains collègues ne sont pas directement responsables d’erreurs de documents fournis par les DPE des académies !

Nous demandons à ce que tous les dossiers soient examinés.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Mouvement 2019 - MAJ

Mouvement pour la Polynésie SIAT 2018